Quand consulter ?

emmanuelle franzetti psychologue martigny valais

Une thérapie est indiquée lorsque des changements s’imposent parce qu’ils sont sources de souffrances psychiques.

Les espoirs que nous plaçons dans une spécialiste en psychothérapie ne sont pas faciles à définir. Certains cherchent à mieux se comprendre, d’autres à se libérer du poids du passé, d’autres à faire la paix avec eux-mêmes. La décision peut être difficile à prendre et elle s’élabore peu à peu. L’idée germe souvent lorsque le recours auprès des proches (amis, famille, conjoint) est épuisé et que leur réconfort devient inefficace à soulager durablement un mal être. Le besoin d’autre chose se fait sentir. Une thérapie peut être envisagée face à des situations très diverses :

  • – Des questions obsédantes qui demeurent sans réponse
  • – Des comportements inadaptés
  • – Des blocages
  • – Des troubles psychologiques inexplicables qui inlassablement se répètent
  • – Des moments douloureux de l’existence (séparation, maladie, deuil, etc.)
  • – Des difficultés conjugales
  • – Des relations difficiles avec l’entourage (conjoint, enfant, famille, collègue)
  • – Agitation, stress, anxiété, phobie, quête de sens

Consulter un spécialiste en psychothérapie pour se faire aider :

Un travail sur soi ne s’entreprend pas seul car très vitre on se heurte à ses propres limites. Le danger est de répercuter sur les autres ses propres échecs et de s’enfoncer davantage.

Le psychologue spécialiste en psychothérapie vous aide à vous comprendre et à vous poser les bonnes questions, mettre des mots sur votre histoire, donner un sens aux diverses épreuves, l’ordonner pour ne pas que la souffrance nous déborde, se l’approprier pour vivre enfin sa vie sans être parasité.

Combien de temps cela dure ?

Lorsque nous nous rencontrons, nous évaluons quelques séances pour cibler la problématique, les objectifs professionnels ainsi que l’outil thérapeutique que nous allons utiliser. Il est difficile de savoir combien de séances seront nécessaires. Cela peut être sur quelques semaines, quelques mois ou quelques années.

Lors de la première rencontre, celle de l’analyse de la demande et de l’énonciation du cadre de travail, il est important d’énoncer qu’une thérapie ne s’interrompt pas “d’un coup” quelle qu’en soit la raison. Il est donc primordial de rappeler que l’entretien de clôture fait partie intégrante du cadre. L’engagement d’être présent à un dernier entretien doit être fixé le moment venu afin de pouvoir “clôturer” la thérapie.

Que traiter en psychothérapie ?

Plusieurs types de problématiques existent lorsque l’on est amené à répondre à une demande de psychothérapie : selon le DSM-V, toutes les pathologies qui contiennent tous les codes du CIM-9MC :

  • – Troubles anxieux
  • – Troubles dépressifs
  • – Troubles obsessionnels-compulsifs
  • – Troubles bipolaires
  • – Troubles liés à des traumatisme ou à des facteurs de stress
  • – Troubles dissociation
  • – Troubles de la personnalité
  • – Troubles alimentaires
  • – Troubles de la personnalité
  • – Problèmes de couple
  • – Dysfonctions sexuelles
  • – Mauvaise estime de soi
  • – Difficulté à s’affirmer
  • – Difficulté à gérer ses émotions
  • – Dysphorie du genre
  • – Burn-out
  • – Répétions de scénarios de vie
  • – Troubles du spectre de la schizophrénie et autres troubles psychotiques
  • – Troubles neuro développementaux
  • – Troubles à symptomatologie somatique
  • – Troubles du sommeil
  • – Troubles neurocognitifs
  • – Trouble du contrôle des impulsions et des conduites